Logo

Événements - À venir / Actuellement

 

Chassés Croisés

@ Olivia Bruynoghe

 

 

 

« Chassés Croisés »

Photographies d'Olivia Bruynoghe

Du 15 juin au 28 juillet 2017
Galerie Regard Sud
1-3 rue des Pierres Plantées
69001 Lyon
France

Horaires :
Ouvert du mardi au samedi, de 14h à 19h et sur rendez-vous
Heures de vernissage :
Vernissage Jeudi 15 juin de 18h30 à 21h, en présence de la photographe
Moyens d'accès :
1/3 rue des Pierres Plantées 69001 Lyon Métro C - Croix Rousse /// Gros Caillou parking lot

Auteur photographe et scripte sur des films de fiction, le travail d'Olivia Bruynoghe rassemble trois séries ; "Figurant", "Silhouettes", "Rouge et Noir à la Médina". Des clichés de raccord sur les tournages aux photographies à part entière, l'auteur s'avance pas à pas vers le Hors-Champ. Images énigmatiques s'invitent alors sur les traces de son voyage poétique et singulier à travers le continent africain.

 

www.regardsud.com

 

 

 

Haut de page

 

Prendre un enfant pour le sien.

@ François-Xavier PRÉVOT

 

 

 

« Prendre un enfant pour le sien. »

Exposition de Photos d'Enfants du Monde de François-Xavier PRÉVOT

Du mercredi 13 au mercredi 20 septembre 2017
Château de Flers
Chemin du Château Botte
59650 Villeneuve d'Ascq.

Entrée Gratuite.

Exposition de Photographies d'Enfants de 8 Pays du Monde par François-Xavier PRÉVOT, Photographe Professionnel, au Château de Flers à Villeneuve d'Ascq (59), du mercredi 13 au mercredi 20 septembre 2017, dans le cadre des Journées du Patrimoine.

L'exposition se compose de 20 Photos d'Enfants de 8 pays du Monde au format 40 cm x 60 cm, contrecollées sur Aluminium Dibon : Photos d'enfants du Tibet, du Népal, du Mali, du Maroc, de Roumanie, de Mauritanie, du Japon et d'Algérie.

"Je dédie cette exposition photo à nos enfants et à tous les enfants du Monde.

Chacun de nos enfants est à la fois notre Miroir et notre Prolongement.

Je dédie aussi cette exposition à notre propre enfant qui continue de vivre, souvent silencieusement, tout au fond de notre Coeur.

Puissions-nous exprimer plus souvent la Joie, l'Innocence et la Naïveté de notre enfant intérieur."

FXP.

"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent." Saint Exupéry.

 

www.photographe-marseille.eu

 

 

 

Haut de page

 

Curieuse Bretagne

©alainroth

 

 

 

« Curieuse Bretagne »

aquarelles et photographies d'Alain Roth

du 29 avril au 25 juin 2017
Château de Rochefort-en-Valdaine (Drôme)

ouvert du vendredi au dimanche de 14h à 18h

L'exposition : une quarantaine de photographies et une quinzaine d'aquarelles sur cette curieuse Bretagne.

Celle découverte en colo dans les années 50, où l'on abordait des épaves, tels des pirates. Celle des marées basses où l'on cherche les trous d'eau entre les rochers pour y surprendre le crabe ou seulement la crevette. Celle des bateaux dont la mer et les hommes ne veulent plus, qui se meurent toujours plus à la marée montante, au fond d'anses perdues souvent difficiles d'accès. Celle de ces matricules faits mains, (DZ comme Douarnenez, CM comme Camaret...), de ces couches de peinture successives rongées par le temps, témoins de curieuses histoires.

Une exposition cohérente où dialoguent photographies et aquarelles en toute liberté.

 

www.alainroth.com

 

 

 

Haut de page

 

IMAGINATION

@eric pijnaken

 

 

 

« IMAGINATION »

photo-art numérique de Erik Pijnaken

04 avril au 28 juin 2017
Restaurant 21surVin,
21,Bd Eugene Deruelle,
69003 Lyon

Vernissage le vendredi 12 Mai 2017 à partir de 18h30
Ouvert la semaine sauf WE.
Entrée libre

Un Artiste atypique, créatif et imaginatif dans le monde de la photo.

En pratiquant et utilisant des moyens technique de déformations et autres,Eric PIJNAKEN nous fait découvrir une interprétation d'un jeu très libre de la photo,allant du Pop Art à l'imaginaire total.

 

www.epuexpo.wixsite.com
www.lafourchette.com/restaurant/le-21-sur-vin

 

 

 

Haut de page

 

NiepcebooK n°5  / LA VILLE

© Beatrix Von Conta

 

 

 

« NiepcebooK n°5 / LA VILLE »

Une édition de CORRIDOR ELEPHANT


Corridor Éléphant est une maison d'édition numérique consacrée à la photographie contemporaine qui existe depuis 2012. Depuis un an, Corridor Éléphant édite quatre fois par an une belle revue papier, NiepcebooK, je devrais plutôt dire un livre, puisqu'il s'agit d'un ouvrage en édition limitée et numérotée réunissant en presque 300 pages dix portfolios photographiques très bien imprimés, accompagnés de 10 entretiens.

La thématique du NiepcebooK n°5 est LA VILLE.

Le crowdfunding qui déterminera le nombre d'exemplaires édités. Il n'y aura pas de réimpression ensuite.

Et puis, belle initiative interactive, 10 propositions de couvertures, une par photographe, seront soumises au vote du public. Voici le lien, n'hésitez pas de vous faire plaisir à voter pour, et non contre...

https://goo.gl/forms/Ci5l9VN3BaD8gxPI2

 

www.corridorelephant.com
www.kisskissbankbank.com/niepcebook-n-05

 

 

 

Haut de page

 

Mes champs visuels

Photo © Ernesto Timor

 

 

 

« Mes champs visuels »

Photographies d'Ernesto Timor dans le cadre de l'exposition "Tiré au cordeau", avec aussi les images de Emre Orhun

Du 27 avril au 16 mai 217
La Méduze
26 rue Sergent Blandan, 69001 Lyon

Entrée libre
Vernissage jeudi 27 avril 19 h

Ernesto au cordeau, face A

Accrochage de 9 grands tirages extraits de la suite « Mes champs visuels »

« La balade est irrégulière, elle s'interrompt chaque fois que le paysage dicte une station. Une configuration indéfinissable, un arrangement du décor, une coïncidence de lumière... bel endroit pour une apparition ! Le photographe déplie son trépied, puis il fait son cadre ? au pied de la lettre, un quadrilatère (ou parfois une forme plus biscornue) qu'il tire au cordeau, accroche comme il peut. Parfois ça rate, il ne se passe rien dans le collimateur. Que du vent. Mais parfois la grande illusion fonctionne, le fantasme prend corps : cette suite d'images embrouillées en collecte les preuves. »

+ + +

Ernesto au cordeau, face B

« Pour que tu ne perdes pas le fil », 7 ou 8 courts films photographiques, projetés le soir du vernissage ? Jeff Duschek performera en live leur bande son post-rock

« De la matière sonore enveloppe les images. Dans les tréfonds de la musique libre et (parfois) improvisée, Jeff Duschek fait retentir ses compagnes d'acier et ses plus chaudes lampes. Accompagnant le fil qui se déroule, laissez la répétition vous hypnotiser ! »

 

www.ernestotimor.com
www.lameduze.fr
Evénement

 

 

 

Haut de page

 

Dire la bonne aventure

©Marine Lanier, Vaisseau-Fantôme, Patras, 2014

 

 

 

« Dire la bonne aventure »

Exposition de photographies et textes de Marine Lanier
Signature du livre Nos feux nous appartiennent de Marine Lanier

Du 13 avril 2017 au 31 juillet 2017
LUX scène Nationale
36 bd du Général de Gaulle
26000 Valence

Vernissage le 13 avril à partir de 18 h
Signature du livre Nos Feux nous appartiennent, le 13 avril à partir de 18 h

Mar 14h>20h30 / Mer 14h/19h / Jeu et Ven 14 h >20h30 / Sam 14h>20h - Lundi : groupes sur réservation

Marine Lanier est née à Valence en 1981, elle vit et travaille à Crest et Lyon. Après des études de géographie, lettres et cinéma, elle est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles en 2007. Son travail est régulièrement exposé et primé en France et à l'étranger.

Son univers se situe à la lisière du familier, de l'exotisme ; du prosaïque, de l'étrange ; du clan, de l'aventure. Il est le support de fantasmes fictionnels où se rencontrent pays oubliés, climats perdus, civilisations disparues. Comme deux fils qui se croisent, Marine Lanier ranime des souvenirs familiaux sur le mode sensoriel à travers l'image et l'écriture. Elle se situe dans cet interstice, à la frontière du passé, du présent, de l'anticipation - les apparitions résiduelles d'époques anciennes reviennent à la surface de son continent intérieur. Par le prisme de la réminiscence ou de la prémonition, le territoire se décuple, sa vision est diffractée, multipliée. Les récits s'enracinent dans des sols archaïques. Ils se déplacent pour nommer l'Ouest américain, l'Océan Atlantique, la Grèce Antique, le cours du fleuve Congo. Ils interrogent la césure géographique, la façon dont l'être se trouve morcelé dans cette oscillation - tiraillé en somme par ces questions du dedans et les appels du dehors.

L'ensemble Le Capitaine de Vaisseau, est le premier volet d'une trilogie familiale où généalogie, légende, s'entrecroisent en écho à la chute des Empires. Un monde englouti où les résurgences tactiles et sensorielles sont comme les éclosions de l'histoire coloniale. Par une approche à la fois documentaire et fictionnelle, elle interroge ainsi la mémoire des expéditions, la fièvre des tropiques, leurs conséquences contemporaines, leurs rémanences dans l'imaginaire collectif et l'inconscient occidental. Cette simultanéité dont nous faisons sans cesse l'expérience dans le monde, où rien ne se produit de manière isolée, où toute chose traîne dans son sillage ce qui se passe ailleurs, dans le passé comme dans le présent. Un monde où l'on retrouve les vivants, les morts et les marins.

 

www.marinelanier.com
www.lux-valence.com

 

 

 

Haut de page

 

Aux Docks d'Arles

© Hélène Canaud

 

 

« Aux Docks d'Arles »

Appel à candidature


La galerie associative Aux Docks d'Arles souhaite inviter trois à quatre photographes du 20 août au 2 septembre 2017, sous l'intitulé Carte Blanche à la jeune Photographie.

L'espace intéressant qu'offre la galerie, sa situation en plein coeur d'Arles pendant les Rencontres Internationales de la Photographie font de ce projet une opportunité d'exposition collective.

Il n'est pas prévu de budget de production de l'exposition, il sera demandé aux photographes d'assurer en roulement une permanence pour le gardiennage de l'exposition.

Afin de se porter candidat, nous demandons un portfolio de 15 à 25 images de la série envisagée, ainsi qu'un texte de présentation d'une quinzaine de lignes de la démarche.

La candidature est à envoyer par wetransfer AVANT LE 31 mai 2017 aux deux adresses suivantes :

auxdocksdarles@gmail.com

helenecanaud@gmail.com

 

www.facebook.com/auxdocksdarles

 

 

 

Haut de page

 

LES CANAUX DE VALENCE ET AUTRES EAUX VIVES

© Dominique Errante

 

 

 

« LES CANAUX DE VALENCE ET AUTRES EAUX VIVES »

Photographies de Dominique Errante

DU 21 AVRIL AU 3 JUIN 2017
"LA CRYPTE" LIBRAIRIE LA PROCURE
17, Grande Rue
26000 VALENCE

du mardi au samedi
9h30-12h / 14h-19h

Dominique Errante a parcouru les dizaines de kilomètres de canaux, qui sillonnent les villes de Valence et de Bourg-lès-Valence, comme un parcours initiatique. Ce retour aux sources, qui caractérisent l'agglomération valentinoise, est aussi un pèlerinage aux origines de la photographie. Inscrire en un clin d'oeil la beauté et l'harmonie de notre nature nourricière, ce que la peinture met un temps considérable à reproduire, voilà l'argument. Mais la filiation est évidente, on sent aisément que Dominique Errante a commencé par manipuler les pinceaux de couleurs, avant de les abandonner pour des prises de vues bien plus instantanées. Il en demeure une oeuvre saisissante dont la première des qualités est de nous rafraîchir la mémoire. " Le visible est une rayure sur la vitre de l'invisible" nous a suggéré Edmond Jabès. Venons en voir la trace...

Un ouvrage éponyme est en vente à l'exposition.

 

 

 

 

Haut de page

 

Expolaroid (Montélimar)

 

 

 

« Expolaroid (Montélimar) »

Photographies de Stephan Vendran

Du 7 au 30 avril 2017
Le Quai
17 boulevard du Fust
26200 Montélimar

Après avoir accueilli LiliRose l'année dernière pour Expolaroid? 2016, le mois du polaroid revient au Quai !

Pour cette nouvelle édition nous avons le plaisir d'accueillir le travail de Stephane Vendran?, un photographe montilien qui a fait de la photo instantané son "arme" de prédilection.

L'exposition sera présentée au Quai du 07 au 29 avril, ne manquez surtout pas le vernissage le Vendredi 07 avril à partir de 18h

 

www.facebook.com/stephane.vendran
www.facebook.com/lequaimontelimar
www.expolaroid.com

 

 

 

Haut de page

 

Expolaroid (Meysse)

© Marit Beer

 

 

 

« Expolaroid (Meysse) »

Photographies de Marit Beer

Du 5 au 29 mars
La Fabrique de l'image
2 rue de l'Oratoire
07400 Meysse

Appelez au 0663251795 avant de venir pour être sur de trouver quelqu'un

Exposition dedans le cadre du festival Expolaroid.

Ouverture du mercredi au samedi de 16h à 19h et sur rendez vous

Vernissage dimanche 9 avril à partir de 10h Exposition dans le cadre du festival Expolaroid

Expolaroid

L'association Expolaroid a pour objet de développer, de promouvoir et de favoriser des activités et manifestations en lien avec la pratique, la démonstration, l'exposition du film photographique instantané sous toutes ses formes et de toutes les marques existantes à ce jour, obsolètes ou à venir. Les moyens d'action de l'association sont notamment : l'organisation d'un événement récurrent et au moins annuel, dénommé « Expolaroid : le mois du Polaroid et du film instantané ». Un événement qui se veut rassembler les initiatives et les forces vives de la communauté Polaroid autour du plus célèbre support de création photographique.

Marit Beer

surrealistic, poetic, feminist, narrative, quiet, dark photographer from berlin. film & polaroid only.

 

www.maritbeer.de
www.expolaroid.com
www.facebook.com/expolaroid.mtl

 

 

 

Haut de page

 

Expolaroid Montélimar

 

 

 

« Expolaroid Montélimar »

Des projections au cinéma des Templier

Tout le mois d'avril
Cinéma les Templiers
Place du temple
26200 Montélimar

Cette année il y a 9 artistes / Photographes dont les portfolios seront diffusés en avant séance au Cinéma Les Templiers tout le mois d'avril !

Cinzia Aze / Marit Beer - film photography / Barbara Cole / Sandie Carol Dougnac / Stephen Dupont / John Reuter / RRRDiaz (Jetboy Grafix) / Lambis Stratoudakis (Extracting Souls) / Stéphane Vendran

Pour voir l'ensemble des portfolios, rendez-vous ven. 7 avril à 20h30 pour une séance Gratuite avec les 9 portfolios !

 

www.facebook.com/expolaroid.mtl
www.facebook.com/Cinéma-Les-Templiers
www.expolaroid.com

 

 

 

Haut de page

 

Mayotte, terre d'écueils

© Vincent Nguyen

 

 

 

« Mayotte, terre d'écueils »

photographies de Vincent NGUYEN

Du 28 mars au 6 mai 2017
Artothèque municipale de Grenoble
Bibliothèque Kateb Yacine
202 Grand'Place
38000 Grenoble

Du mardi au samedi 12h-18h30

Mayotte, 101e département français, dans l'archipel des Comores, au sud de l'Océan Indien. Les sans-papiers constituent plus d'un tiers de la population. La plupart viennent des Comores à 70 km de mer, où l'Etat est déliquescent, le travail quasi inexistant. L'argent de la diaspora est vital. A Mayotte, le nombre d'expulsions explose les records nationaux. Des vies s'ancrent pourtant, entre fatalisme et révolte, dans la misère et la peur liée à la clandestinité.

Vincent Nguyen s'est rendu en reportage à Mayotte et aux Comores en 2008. Ses images apportent un éclairage sensible à la condition précaire des sans-papiers de l'océan indien.

***

Photographe basé à Toulouse, Vincent Nguyen travaille pour la presse nationale, quotidienne et magazine qui lui commandent ou publient reportages et portraits.

Il a été pendant 10 ans photo-reporter au journal Libération à Paris.

Il mène en parallèle des projets photographiques personnels et répond aux commandes d'institutions ou pour la communication. Il est membre co-fondateur du collectif de photographes Riva Press.

 

www.vincentnguyen.fr
www.bm-grenoble.fr

 

 

 

Haut de page

 

Minimes

© Jean-Michel Loubry

 

 

 

« Minimes »

Photographies de Jean-Michel Loubry

Du 24 mars au 9 avril
Galerie 64
64 grand rue
26800 Etoile sur Rhône

Le temps est un artiste. Le métal, le bois, la pierre, même le plastique sont des supports où le temps dessine, colore et structure la matière. L'imagination de chacun peut y voir toutes sortes d'images.

Au hasard des rues de nos villes et villages, des portes, des volets, des clôtures, des murs crépis, des mobiliers urbains et bien d'autres choses sont décorés par les « affres » du temps. Un détail attire l'œil. On prend du recul. Parfois on ne voit rien et pourtant quelque chose est là qu'on ne verra que sur l'écran de l'ordinateur. Bien souvent l'image est nette, étonnante. Le tableau est là. Le personnage danse. L'animal fait sa grimace. La peinture écaillée est comme un puzzle dont on a perdu des morceaux. Le nœud dans le bois est une plume.

« Minimes » est une fresque des effets du temps sur des coques de bateaux. Couches de peinture successives, corrosion, végétaux et autres bestioles composent des tableaux abstraits aux couleurs improbables. Au milieu de dizaines de coques de voiliers ou de « pêche-promenades » parquées, le hasard fait rencontrer celles qui, on le sent, donneront des images étonnantes. Alors on tourne autour. Il faut parfois enjamber un tas de planches, pousser un grillage, se glisser sous les bers et là le cadrage est bon, l'éclairage idéal. C'est dans la boite. L'imaginaire peut s'en emparer.

 

www.galerie64.free.fr

 

 

 

Haut de page

 

EXTRAIT

 

 

 

« EXTRAIT »

Bruno Fontana / Margaret Dearing / Maxime Touratier

Du 18 mars au 8 avril 2017
Résidence 87
87, Av. Secretan
75019 Paris

Ouvert du samedi au dimanche de 11h00 à 19h00
Sur RDV du mardi au vendredi
Informations: +33 7 81 96 62 84 // +33 6 10 29 17 75
mazharfarah@interviewart.com / maxtouratier@free.fr

EXTRAIT se définit comme la partie visible d'une d'exposition en trio, qui traite de la question de l'extraction de l'image par l'acte photographique: ce qui motive l'appropriation, même la plus modeste, par la capture d'un environnement.

Par la coupe dans l'espace et temps, qui participe au processus d'inventaire par l'image multiple, Bruno Fontana, Margaret Dearing et Maxime Touratier donnent des clés de lecture sur le regard photographique qu'ils portent sur ce qui les entoure.

Margaret Dearing procède par saisie de matériaux et textures sur des parcelles.

De paysages semi-naturels, pour reconstituer un calligramme visuel jouant sur des rapport d'échelles, suggérant d'infimes mouvements.

Bruno Fontana s'attache à enregistrer les constructions, avec la rigueur typologique d'un entomologiste, classant inlassablement les espèces capturées dans une encadrement ordonné, jusqu'à l'extraction et la mise hors contexte d'une architecture.

Maxime Touratier tente à travers l'image instantanée de s'approprier des lieux intermédiaires, à la frontière du devenir ou de la disparition, des villes aux campagnes ordonnées ou désordonnées, regroupées par le bric-à-brac des aménagements : modestes compromis entre gestion décoratives publiques et privées.

On perçoit dans ses images des micro-événements privés, débordant dans la sphère publique, et les ratages permanents ou éphémères d'une organisation humaine.

Tentatives de captures, ou extractions du réel ?

On est ici confronté à des tentatives d'organisation de fragments:

une agrégation d'images, une sédimentation au long court d'un univers visuel toujours en pleine expansion à rassembler en mondes cohérents, rendus disponibles au regard du spectateur. Extrait est peut-être un simple reflet photographique, qui rassemble pour donner à voir des bribes d'expériences visuelles, perpétuelles reconstitutions et reconditionnements, qui se réinventent en actes photographiques décidés.

 

 

 

 

Haut de page

 

Nature et urbanité

© Nicolas Joriot

 

 

 

« Nature et urbanité »

A. PUIG ROSADO, K.DILTHEY, S.GUILLE, N.JORIOT, T.STREICHER, P.BRIANÇON , B.PIERRE

Du 18 mars au 23 avril
CRAFT espace GALERIE
50 rue du bourg
26220 DIEULEFIT

Samedi 08 Avril un rendez vous avec les photographes (Karin Dilthey, Anna Puig Rosado, Nicolas Joriot, Philippe Briançon, Samuel Guille) dont on peut voir en ce moment les photographies à la galerie

Avec petit apéritif à partir de 16h30, nous serions tous ravis de vous accueillir à la galerie.

Un deuxième rendez vous avec les artistes de la galerie est prévu le vendredi 14 avril pour le vernissage du salon organisé par le centre d'art Yvon Morin.

C'est la première édition de ce salon autour des oeuvres sur papier. Les artistes invités par les galeries de Dieulefit (Galerie Artenostrum, Emiliani et Craft) seront heureux de vous rencontrer pendant le vernissage le vendredi 14 avril à partir de 16h30 à Le poet Laval au centre d'art Yvon Morin.

Oeuvres sur papier de Jean Noel Bachès, Pierre Boncompain, Marie-France Chevalier, Benoit Pierre, Anne Slacik, Kiki Smith, Thibaut Streicher avec un hommage fait par le centre d'art à Raoul Dufy .

 

www.craftespace.com

 

 

 

 

 

 


Proposer un évènement photographique ou d'art visuel

 

"LA FABRIQUE DE l'IMAGE" est une activité de Pollen Scop - siret : 439 076 563 000 48

Trait bgd

FBFB Suivez nous sur FaceBook